Mon approche du coaching systémique

L’approche systémique s’intéresse aux boucles de feedback dans les relations.

Mon approche du coaching systémique est principalement inspirée de l’école  de Palo Alto, qui irrigue de nombreux courants de sociologie, de psychothérapie et de coaching. Elle présente quatre caractéristiques qui la rendent particulièrement efficace aussi bien dans un environnement professionnel que personnel.

Le coaching systémique regarde l’individu dans son contexte.    

Les comportements individuels sont des manières de réagir et s’adapter à un contexte – organisationnel, familial, etc. Cette vision interactionnelle, qui met l’accent sur les relations plus que sur les individus, donne des marges de manœuvre à ceux qui vivent mal une situation dont ils ne se sentent pas toujours responsables. Je travaille avec ceux qui sont les plus motivés pour que la situation change. 

Le coaching systémique s’intéresse aux tentatives de solutions.

Dans la plupart des cas, des solutions ont déjà été tentées pour avancer sur le sujet qui vous préoccupe, ou au contraire la situation est bloquée. Le problème se situe bien souvent dans ce qui a été fait ou pas fait… et qui ne marche pas. Nous allons chercher ensemble d’autres manières d’atteindre votre objectif. 

Le coaching systémique procède par expériences et vérifie son efficacité par les réactions de l’environnement.   

A la fin de chaque séance, nous construisons ensemble une expérience que vous allez mener avant la séance suivante. Si cette expérience vous permet de vous rapprocher de votre objectif, elle peut être envisagée comme solution à mettre en place dans la durée ; si le résultat est décevant, c’est qu’il faut changer de stratégie. Utilisé comme boussole, la recherche et l’exploitation du feedback est un outil d’écoute active indispensable à tout changement.  

Le coaching systémique est bref.  

Au début d’un programme de coaching systémique, nous nous mettons d’accord sur votre objectif et les résultats observables que vous voulez atteindre. Au bout de quelques séances, des premiers effets observables vous indiquent si vous vous rapprochez de votre objectif. Nous décidons alors ensemble du rythme et de la durée pour parvenir à l’objectif final ; si ce n’est pas le cas, nous nous mettons d’accord sur une date butoir pour un premier résultat observable que nous définissons ensemble.

Cette approche méthodologique est efficace dans toutes les situations de résolution de problèmes relationnels, individuels ou collectifs,  au travail ou à la maison. Du reste, les frontières entre vie professionnelle et vie personnelle sont de plus en plus poreuses. L’environnement d’une personne comprend bien souvent les deux univers. La différence entre coaching systémique et thérapie brève se situe ailleurs.