Le club de lecture 2.0, un pont entre tradition et nouveaux modes d’apprentissage

Librairie Le pont traversé, Paris

Emerge Book Circles propose des  clubs de lecture 2.0 conçus et animés par Theresa Destrebecq. Ce concept unique en son genre combine  deux vecteurs d’apprentissage – le livre et l’animation de communauté  en ligne. 

Le club de lecture 2.0 est une source d’inspiration précieuse pour inventer de nouvelles formes d’apprentissage pour des dirigeant.e.s qui ont besoin de sortir la tête du guidon sans toujours y parvenir seul.e.s.

Partage d’expériences.

Theresa Destrebecq, de l’enseignement à Emerge Book Circles

Petite dernière d’une famille nombreuse, Theresa parle des livres comme de ses copains d’enfance. Chaque lecture est une rencontre avec un auteur, à qui elle pose des questions au crayon dans la marge. Ancienne professeure d’Anglais Langue Etrangère sur la côte ouest des États-Unis, elle a conservé de ses années d’enseignement l’art de rendre l’apprentissage ludique. Désormais installée en France, Theresa a exploré diverses formes de clubs de lecture avant d’avoir la possibilité d’en créer un pour une entreprise. Depuis, elle en propose aussi bien à des entreprises qu’à des particuliers, toujours sur un thème donné.

 

Le concept d’Emerge Book Circles est simple comme sa promesse : read deeper, not faster.

Le club de lecture 2.0 et son fonctionnement

Le cercle de lecture auquel je participe est l’Emerge Leadership Book Circle. Il s’adresse à toute personne intéressée par le leadership. Tous les deux mois, les abonnés choisissent un livre de leadership parmi une courte liste que Theresa établit sur la base de leurs suggestions. Une fois le choix arrêté à la majorité des votants, la lecture du livre s’étale sur 2 mois, à raison d’une séance de groupe tous les 15 jours, soit 4 en tout pour un livre.

Le principe des séances

Chaque séance dure 1h30, pendant lesquelles Theresa propose des sujets de conversation qui s’appuient sur la lecture du livre, sans en faire le commentaire. La lecture préalable d’une partie du livre est considérée comme acquise : ces discussions sont l’occasion pour les participants de faire le lien entre leur lecture et leur pratique, les questions qu’ils se posent sur le sujet du livre, en les amenant à partager ce qu’ils observent dans leurs organisation, d’autres sources d’inspiration sur le thème du livre, etc. 

Le style d’animation

Les séances de groupe n’ont rien à envier aux meilleures séances d’Accelerated Learning : toutes les techniques de création et d’entretien d’une dynamique de groupe sont mobilisées, le rythme est soutenu, des outils ludiques sont utilisés avec discernement pour stimuler et maintenir l’attention autour du thème du jour. Theresa installe le cadre, pose des questions à traiter en sous-groupes, et navigue entre les salles pour capter des bribes d’échanges, prendre des notes qu’elle partage ensuite avec le groupe entier. 

L’effet communauté

Quand c’est possible, Theresa invite l’auteur.e pour venir échanger avec le groupe, voire des leaders dont le parcours fait écho au propos du livre. Les participants sont mis à contribution pour les inviter, ce qui renforce leur engagement et leur contribution à la communauté. Ici, l’engagement se mesure moins à l’assiduité (pas toujours évidente un après-midi de semaine) qu’à la contribution des participant.e.s à la richesse des échanges, chacun.e selon ses capacités. 

L’Emerge Leadership Book Circle n’est qu’un club de lecture 2.0 parmi d’autres que conçoit et anime Theresa.

Elle anime des cercles de lecture dans des organisations : les participants sont alors des collègues, des pairs, des gens à divers endroits de la pyramide hiérarchique, qu’elle réunit autour d’une lecture commune.

Cela lui permet « d’aplatir les pyramides » en rassemblant autour d’une lecture des gens à tous les niveaux de l’entreprise, qui ne se parleraient pas autrement.

Le club de lecture 2.0 comme format d’apprentissage adapté aux besoins des leaders

Tous les lecteurs ne sont pas des leaders, mais tous les leaders sont des lecteurs, peut-on lire en exergue du site de Theresa. Dans presque toutes les organisations où je travaille, les leaders peinent à trouver le temps et la motivation pour prendre du recul, s’informer, se développer.  Leur proposer des formules efficaces en termes d’impact et  économes en temps devient indispensable.

Aller au bout du découplage découverte du contenu / interactions à propos du contenu

Le principe même du club de lecture 2.0 suppose que chaque participant.e ait lu une partie du livre dont il va être question avant la séance. La séance de groupe a pour seul objectif d’organiser la discussion autour d’un contenu déjà pré-assimilé. L’interaction permet d’approfondir, de compléter, voire d’enrichir la compréhension individuelle en abordant les sujets traités dans le livre sous des angles différents, moins accessibles à l’individu isolé.

J’applique ce principe à une part croissante des contenus que je présente en formation.

L’attention est un bien rare et cher, surtout en ligne. Les formats se raccourcissent, demandent d’aller droit à l’essentiel et de faire faire en asynchrone tout ce qui peut y être fait. Autant il était possible de passer un quart d’heure à regarder une vidéo dans une formation de deux jours, autant dans une formation en ligne de deux heures, c’est du gâchis.

Ce que le club de lecture 2.0 peut apporter à la formation : éveiller l’intérêt pour un sujet en un temps limité

Variation sur la méthode du World café

En amont de la formation, les participants reçoivent trois documents sur un même sujet : un article, un podcast et une vidéo. Ils doivent en découvrir au moins un au choix. Une fois en séance, ils sont répartis en trois sous-groupes qui tournent deux fois, de manière à ce que tous les groupes aient échangé à propos des trois documents.

Le pouvoir d’émulation du groupe

Ceux qui se sont le plus intéressés au sujet en amont amorcent la conversation et souvent la mènent ; ceux qui ont simplement fait ce qui leur était demandé découvrent des aspects qu’ils n’avaient pas vus avec une lecture individuelle ; ceux qui n’ont pas lu ou écouté les documents (en moyenne 20% des participants tous groupes confondus) mettent un peu plus de temps à rentrer dans la discussion que les autres, mais au troisième tour, leur intérêt pour le sujet a rejoint celui des autres. Au point que certain.e.s vont lire les documents de préparation après la séance.

 

Ce que le club de lecture 2.0 peut apporter au coaching de groupe de pairs :  parler de leadership sans s’exposer personnellement à ses collègues

Une des limites du coaching de groupe de pairs ou du codéveloppement, c’est qu’ils sont difficiles à mettre en place si les participants se connaissent. En effet, je connais peu d’entreprises dans lesquelles les leaders peuvent livrer leurs difficultés de management à leurs pairs sans fragiliser leur position dans les jeux de pouvoirs de l’organisation.

En revanche, se rassembler autour de la lecture d’un livre permet d’aborder des sujets de leadership de manière plus indirecte, sans rentrer directement dans les problématiques individuelles. En cela, les clubs de lecture 2.0 constituent une modalité d’apprentissage par l’échange de points de vue et d’expériences plus accessibles à des groupes de collègues que ne l’est le coaching de groupe. 

Mes apprentissages

La rencontre du livre traditionnel et des outils et méthodes d’animation en ligne ouvrent des espaces et des perspectives d’apprentissage nouveaux, avec :

  • un investissement en temps raisonnable,
  • une animation structurée qui apporte une véritable plus-value par rapport à la lecture seule,
  • la dynamique de groupe qui transforme la lecture en sport collectif.